“Aliment Terre”, mon cher Watson

28 June 2017

Sur la piste du traiteur éco-responsable pour votre mariage.

Et oui, aujourd’hui on va vous parler de miam, de bien-être des papilles, de plaisir et de convivialité, et vous l’aurez compris, d’un des éléments les plus attendus d’un événement ou d’un mariage, à savoir: L.E R.E.P.A.S!

Ce fameux moment où on se retrouve à table, ou pas d’ailleurs. Mais ça, c’est un autre sujet dont nous parlerons une autre fois, car il mérite à lui tout seul un article entier.

Mais revenons à nos moutons.

Green idylleest donc parti, tel Sherlock Holmes, sur les traces des ingrédients qui font qu’un traiteur est bon, bien évidemment, pour les papilles et la santé, mais qu’il est également « bien ».

Bien ? Un traiteur « bien », pour Green idylle, c’est un traiteur qui va respecter l’environnement. C’est donc ce qu’on appelle dans notre jargon, un traiteur éco-responsable. Et on vous laisse imaginer combien cette dimension est cruciale dans le choix de nos prestataires. (Là, on ne rigole pas du tout).

Alors, forcément, il existe un tas de labels qui donnent un peu le tournis mais qui sont gages d’un véritable engagement.

Des labels ISO à gogo (ISO 9001, ISO 14001, ISO 26000, ISO 20121), des labels liés à l’origine des produits (AB, Bio, AOC, AOP..), aux conditions de fabrication de ceux-ci (Max Havelaar, Rainforest Alliance..). Ces labels sont de vrais repères éthiques et « techniques » (même si on s’y perd un tant soit peu parfois) pour dénicher un traiteur éco-responsable.

Mais dans les faits, qu’est ce qui fait qu’un traiteur est éco-responsable? Qu’est-ce qui le différencie d’un traiteur traditionnel?

Un traiteur éco-responsable, qu’il soit labellisé ou non, va activer différents leviers, au niveau environnemental, économique, et social.

Ce type de prestataire veille donc au tri et à la valorisation de ses déchets, à réduire le gaspillage, en étant vigilant sur les quantités produites et en choisissant des contenants réutilisables ou biodégradables. Etre un traiteur éco-responsable, c’est se montrer responsable dans ses achats, c’est-à dire privilégier des produits locaux, de saison, fermiers, issus de l’agriculture biologique, du commerce équitable, ou à la Réunion, choisir de bons produits péï. C’est aussi tout cela qui donne des mets de qualité, et qui permet de combiner le « bon » et le « bien ».

Un traiteur éco-responsable va favoriser le commerce de proximité, avec des agriculteurs ou des producteurs locaux, en limitant l’impact carbone et tisser durablement des liens avec des acteurs sociaux, humanitaires, ou travailler avec des personnes en réinsertion…

Tout ça semble vaste et compliqué, et un peu ennuyeux sur le papier, mais c’est plus simple et ludique qu’il n’y paraît (si, si, on le jure).

Green idylle a rencontré et échangé avec des traiteurs engagés, fiers de leurs choix, qui nous confient que le passage de traiteur traditionnel à traiteur éco-responsable s’est fait naturellement et sans réelles contraintes.

C’est le cas de Kokorico, traiteur éco-responsable à Paris qui nous expliquait justement que ses achats de contenants éco-responsables (proposer des plateaux en carton recyclable ou préférer des verrines en pulpe de canne à sucre compostables et biodégradables) n’étaient pas plus onéreux que les précédents, et qu’il rencontrait des demandes croissantes de particuliers et d’entreprises souhaitant organiser des événements respectueux de l’environnement.

Ils ont fait le choix d’installer leur atelier de production aux abords de Paris, pour pouvoir s’approvisionner auprès de producteurs locaux de qualité et proposant de l’agriculture biologique, limiter leurs déplacements, et donc, l’émission de CO2. Des choix qui ravissent leurs clients mais également, leurs perspectives de développement économique.

Chez Green idylle, on aimerait que tous les traiteurs s’inspirent de Kokorico et aillent encore plus loin! Pourquoi ne pas imaginer des traiteurs qui s’engageraient dans une compensation carbone ? Ou encore, qui confieraient leurs invendus à des associations caritatives ? Oui qui donneraient leurs huiles de fritures pour en faire des biocarburants ?

Quoiqu’il en soit, commencer par un petit geste, qui compte pour l’environnement, c’est déjà se glisser dans une posture éco-responsable. C’est avancer, aller de l’avant, changer de point de vue sans tout changer. C’est penser à nos enfants, à ceux à qui on laissera cette planète car «nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ». C’est une posture dans laquelle on se sent bien. En adéquation avec nos valeurs, en symbiose avec la nature. Et croyez-nous, ça ouvre des tas de belles perspectives et ça booste l’imagination et la créativité.

Rassurez-vous ami(e)s réunionnais(es), il n’y a pas que la métropole qui soit vigilante sur ces questions : certains traiteurs de l’île de la Réunion prennent la question environnementale très au sérieux et avancent clairement dans la bonne direction, et nous, ça nous ravit de pouvoir vous proposer leurs prestations engagées et exquises bien évidemment.

Et vous, est-ce que ça vous importe autant qu’à nous qu’un traiteur soit éco-responsable pour votre mariage? Est-ce que vous avez déjà fait appel à l’un d’entre eux ? A vos claviers Green members ! On vous souhaite une belle journée sous le soleil de la Réunion, ou d’ailleurs.